© 2017 par la Tatihou Team avec le coup de pouce de Wix.com

Noirmoutiers et plus loin...

August 23, 2018

  Après avoir quitté l'île d'Yeu nous mettons le cap toujours plus au nord vers Noirmoutiers. Le vent est fort, la houle croisée à cause de l'estuaire de la Loire tout proche. Ajoutés à la fatigue, voici le cocktail idéal pour le mal de mer...et forcément c'est la Capitaine qui est touché !!!

 

  Lise prend la barre et gère parfaitement toute la navigation jusqu'à l'approche du port de l'Herbaudière au nord de la presqu'île. Nous accostons vers 20h15, bien contents de poser le pieds sur le ponton qui nous semble particulièrement stable...

 

   Le lendemain je pars à la recherche d'un nouveau plomb pour notre ligne de pèche, car le notre nous à fait faut-bond dans la journée...sûrement le mal de mer lui aussi !!!! Il est temps aussi de faire une lessive à la laverie du port avant de partir à la recherche de pain frais et d'un bon poulet rôti !!

  Pendant tout ce temps, les enfants profitent de la plage de long en large et en travers...

 

  Trop tard pour récupérer le linge...la laverie ferme à 19h30 et nous n'avons pas réussi à quitter la plage à temps !! Il faudra repasser demain matin dès 8h30 pour prendre le linge que nous ferons sécher sur les filières du bateau pendant notre traversée vers notre prochaine étape : l'île d'Hoëdic en Bretagne !

 

  La navigation est tranquille et le vent un peu "mou", le pilote automatique tient son cap et l'ambiance est à la sieste... Un bateau de pêche nous coupe la route et nous oblige à manœuvrer...si on peut même pas faire la sieste tranquille !!!

 

  Au loin elle se dessine, la première côté bretonne est dans notre ligne de mire, c'est celle de l'île de Hoëdic sur laquelle nous allons passer plusieurs jours.

  Depuis notre départ nous avons souvent navigué et peu profité de chacun des lieux traversés, à part l'île d'Yeu. Nous prenons donc la décision de nous attarder plus longuement sur les prochains sites visités. Cela risque de compromettre l'objectif initial du voyage : rallier l'île d Tatihou en Normandie. Mais il nous semble plus important de profiter de chaque étape et de ne continuer le voyage que poussés par l'envie d'aller voir un peu plus loin...

 

   Incroyable !! Nous sommes seuls au monde sur notre mouillage... Voilà bien l'avantage d'un dériveur, il nous permet, une fois la dérive relevée, de nous approcher au plus près de la côte, là où les "quillards" ne s'aventurent pas !!

  Nous fêtons notre découverte par un apéro avant de mettre l'annexe à l'eau pour fouler cette terre encore vierge !! On se croirait vraiment seuls au monde...et à la veille du week-end du 15 août c'est véritablement un exploit !!

 

   Nous serons encore plus étonnés lorsque nous constaterons le lendemain matin que le mouillage voisin est remplis de mâts de bateaux et qu'il en est de même pour celui près du port !! Pourquoi personne ne s'est mis à côté de nous ? Le site est-il dangereux ? Le doute s'installe...mais finalement nous concluons que notre bonne étoile s'est mêlée de l'histoire et que c'est la raison pour laquelle nous passerons plusieurs jours isolés et tranquilles...

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Posts Récents

April 30, 2019

February 23, 2019

January 19, 2019

December 24, 2018

December 14, 2018

December 5, 2018

December 1, 2018

November 11, 2018

Please reload

Archives