© 2017 par la Tatihou Team avec le coup de pouce de Wix.com

Escapade printanière.

May 13, 2018

  Comme annoncé dans notre dernier post, nous avons profité de quelques jours pour naviguer dans les Pertuis Charentais et plus particulièrement dans le Pertuis d'Antioche. Voici le résumé de notre petite escapade printanière :

 

Lundi 7 mai :

 

  Départ de Rochefort par l'écluse de 10h45 et à peine avons-nous commencé à descendre la rivière que nous croisons en sens inverse un cargo qui, lui, se rend au port de commerce de Rochefort. C'est toujours impressionnant de croiser un de ces "monstres" d'aussi près...même si nous en croiserons d'encore plus gros en mer un peu plus tard.

  La descente de la Charente se fait au moteur et très tranquillement sous ce beau soleil et avec très peu de vent.

  Chacun est à son poste : Arsène s'exerce à maintenir le cap en tenant la barre, Philéas surveille les objets flottants et nous indique les écueils et deux passagers presque clandestins languissent au soleil...

  Nous passons devant les nombreuses cabanes à Carrelets aux couleurs éclatantes qui s'étirent sur les rives et nous accompagnent presque jusqu'à l'embouchure.

  Arrivés en pleine mer le vent se lève et vient pile poil de là où nous voulons aller !! Conclusion, il faudra tirer des bords pour arriver à St Denis d'Oléron, notre destination du soir.

  Tatihou se faufile entre l'île d'Aix et Fort Boyard et nous progressons sur un long bord qui nous amène droit dans la zone d'attente des cargos à l'entrée de La Rochelle. Nous passons très près du Parovski, un géant aussi large que haut qui nous impressionne alors qu'il est immobile au mouillage. Qu'est-ce que cela doit être en pleine mer et de nuit !!??

  Enfin un dernier virement de bord et le cap est mis directement dans le bon alignement pour rejoindre le port de St Denis d'Oléron. Il nous faudra patienter presque une heure que la mer monte suffisamment et nous permette de passer le seuil qui est à l'entrée du port. Nous prenons donc un coffre au large du port pour y attendre tranquillement.

  Des amis qui séjournent sur l'île à l'occasion du pont du 8 mai nous accueillent à l'entrée du port dans lequel nous pénétrons à 18h45. Tout le monde se retrouvera à bord pour un apéro bien mérité et les enfants seront content de retrouver leurs copains Eliot et Emilien !

  Un peu plus tard dans la soirée nous voyons arriver une silhouette de navire bien connue : Îleàvoile ! Le bateau de Marco, de Yakapartir, qui s'amarre juste au bout de notre ponton ! Il part pour un stage de 5 jours en direction de l'île d'Yeu avec ses stagiaires. Tiens ! Mais ne seraient-ce pas des tête connues parmi les stagiaires en question !?? Lise est toute contente de retrouver Mathieu et Alexandra avec qui elle avait eu l'occasion de partager des navigations et des bons moments lors de sa formation chez Yaka.

  Nous leur faisons visiter Tatihou et, c'est promis, gardons le contact pour des navigations en commun...peut-être dès cet été sur une partie de la Bretagne !

 

 

 

Mardi 8 mai :

 

  Nous avions programmé, dès le début du voyage, que cette journée serait sans navigation et consacrée à des balades sur l'île d'Oléron. Les rafales de vents qui nous bousculent ne nous font pas regretter notre choix ! Dehors souffle un bon 25 nœuds et nous sommes ravis d'avoir les pieds sur terre !

  Nous louons des vélos pour nous lancer dans un parcours de Terra-Aventura, un géocaching à la mode Nouvelle-Aquitaine, que les enfants adorent et qui nous à déjà fait découvrir mille choses insolites et inconnues et pourtant à quelques kilomètres de la maison ! Aujourd'hui nous partons donc à la poursuite de Zohéé, notre Poï'z insulaire qui nous fera découvrir les trésors de l'île.

   Première étape à l'église de St Denis d'Oléron dont les première traces datent du XIème siècle. Nous découvrons à l'intérieur une maquette du navire Le Napoléon, un ex-voto qui était offert en remerciement de la protection accordée pendant les navigations.

  La façade d'une vieille maison de la ville nous offre l'heure...solaire évidemment. A la montre il faut ajouter 2 heures supplémentaires !

  La côte ouest de l'île nous offre des paysages sauvages et nous ajoutons notre petit "cairn" de galets à ceux déjà présents sur ce coin de falaise.

  Enfin nous arrivons à l'extrême nord de l'île où des écluses à poissons s'étendant au pied du phare de Chassiron.

  Après avoir répondu à la dernière énigme, voilà que l'application de notre téléphone plante et ne nous permet pas d'accéder à la cache et son trésor !!! Heureusement nous croisons d'autres "Terraventuriers" qui nous accompagnent jusqu'au précieux sésame !

  Ce soir nous resterons encore à St Denis pour la nuit. Nous avions prévu de partir demain mercredi en direction de l'île d'Aix pour y jeter l'ancre dans la soirée mais le vent et la houle annoncés nous freinent...alors pour demain ce sera petite navigation dans l'après-midi puis retour à St Denis pour la nuit...d'autant plus que la 3ème nuit est gratuite alors pourquoi se priver d'un abris sûr lorsqu'il est offert !??

 

 

 

Mercredi 9 mai : 

 

  Ce matin ce sera plage pour les enfants. Ils adorent barboter et fouiner tout un tas de trucs dans les rochers : huitres, bigorneaux, crabes et autres algues... Ils s'en donnent à cœur joie !

  Après le déjeuner nous prenons la mer pour faire quelques manœuvres au large de St Denis. A la sortie du port nous sommes escortés par le "Picot des îles". Son mécano nous prend en photo ! Mais pourquoi donc ??

  Hier au soir on frappe à la coque de Tatihou. C'est le mécano du Picot des îles qui vient nous transmettre les salutation de Jean-Charles et Anne, des amis bretons qui avaient navigué avec nous l'été dernier ! (revoir le post ici ) Le monde est vraiment petit !! Impossible de passer incognito !!

  Sous un beau soleil, Lise prend la barre en direction de l'île de Ré et du plateau du Lavardin. Après quelques manœuvres nous faisons demi-tour. Il faut être rentrés avant 17h15 si on veut avoir assez d'eau pour passer le seuil du port ! St Denis se dessine au loin avec ses cabanes colorées.

  Tatihou reprend place à l'extrémité du ponton A en l'absence de "Lola of Skagen", un vieux gréement dont nous occupons provisoirement la place.

  Lise et les enfants retournent sur la plage pour finir l'après-midi alors que je vais faire quelques courses en centre ville.

  Le monde étant décidément bien petit, je croise en chemin Elise de Yakapartir que je croyais en Espagne avec le reste de la troupe de la Trans-Gascogne à laquelle nous devions participer également (voir post précédent) !!

- Mais que fais-tu là ??

- Ben on vient d'arriver cet après-midi. On était à l'île d'Yeu hier.

- Comment ? Mais tu n'es pas en Espagne ?

- Non ! Nous avons déchiré la Grand-Voile au départ des Sables d'Olonne. Le temps de faire demi-tour et de réparer, il était trop tard pour rejoindre les autres déjà en route...alors on à fait le choix de continuer à naviguer jusqu'à Groix puis redescendre sur les Pertuis.

  Nous retrouverons tout l'équipage le soir à bord de leur bateau afin de partager un apéro bien sympathique entre "ratés de la TransGascogne" !!

 

 

 

Jeudi 10 mai :

 

  Dernier jour de notre voyage, il nous faut rentrer à Rochefort et passer l'écluse avant 15h20. Le calcul de marée nous indique qu'avec notre dérive relevée nous devrions pouvoir sortir du port à partir de 9h30. Un rapide coup d'œil à la perche de mesure à l'entrée du port semble contredire cette prévision...nous hésitons et tergiversons !

  Finalement un autre plaisancier nous assure qu'il y a une différence de 70cm entre la mesure de la perche et la réalité !! Il faut faire confiance à notre calcul de marée et non pas à la lecture de cette perche. Donc nous partons mais avec 45 minutes de retard sur l'horaire prévu !

  Après avoir hésité sur le choix des voiles, nous mettons le cap au portant sur Fort Boyard et l'estuaire de la Charente. Le courant et le vent favorables nous permettent de remonter quasiment toute la Charente à la voile? Nous n'affalerons que dans le dernier méandre, en vue du port de Rochefort ! Quel plaisir de remonter silencieusement entre les cabanes à carrelets qui rythment le parcours.

  Un appel VHF au port de Rochefort nous confirme que nous n'arriverons pas à temps pour passer l'écluse...il nous manque 30mn !!! Ah !! Si nous n'avions pas hésité ce matin au moment du départ ! Il nous faudra donc attendre la prochaine écluse qui n'aurait lieu que...le lendemain à 15h30......

  Après avoir passé le pont de la nationale et le pont transbordeur en cours de restauration, nous arrivons donc en vue du ponton de la Corderie auquel nous nous amarrons à 16h.

  Lise à des rendez-vous pour soigner des chevaux sur Rochefort cette fin d'après-midi. Elle nous laisse donc au bateau et s'en va rejoindre des trotteurs. Elle rentrera vers 20h.

  Les enfants et moi partons nous balader vers les cales de l'Hermione et nous finissons la journée dans l'aire de jeux du jardin de la Corderie.

 

Vendredi 11 mai :

 

  Ce matin Lise à sa réunion hebdomadaire via Skype avec Biopraxia. Comme nous ne sommes pas DANS le port, nous ne captons pas le réseau wifi. Lise se rend donc à la Capitainerie pour faire sa réunion de travail.

  Après le déjeuner j'accompagne les enfants à l'accro-mâts qui est installé dans la forme de radoub à côté de l'Hermione. Les parcours, sans grande difficulté, sont malgré tout impressionnants de part la hauteur des ateliers et l'absence des branches d'arbres qui, habituellement, rassurent par leur présence dans les accro-branches.

  15h30 les portes de l'écluse ouvrent enfin !! Tatihou rejoint sur place sur le ponton C du bassin La Pérouse. Le temps de tout mettre en ordre, nous quittons Rochefort à 17h pour nous rentre chez des amis pour fêter l'anniversaire d'une bonne partie de la famille autour d'un barbecue !

 

Malgré le petit contre-temps de l'écluse ratée, nous aurons passé un excellent séjour, tant sur l'eau lors des navigations que sur terre.

 

Nous avons déjà hâte de retrouver à bord la prochaine fois !

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Posts Récents

April 30, 2019

February 23, 2019

January 19, 2019

December 24, 2018

December 14, 2018

December 5, 2018

December 1, 2018

November 11, 2018

Please reload

Archives